Avec Prizm, le streaming audio devient smart

[Update] Suite à mon tweet annonçant la publication de l’article, l’équipe Prizm m’a envoyé un mail pour apporter quelques petites corrections. Je les insère à l’article original (en couleurs). Merci à eux ! [/Update]

Je vous en avais parlé il y a un petit moment, voici enfin l’unboxing et le test de Prizm.

Prizm est un petit appareil qu’on place entre un service de streaming (Deezer, Spotify, Soundcloud) et vos enceintes. Malgré le fait qu’il soit affiché dans l’application, Spotify n’est pas encore complètement pris en charge. Des échanges entre Prizm et Spotify sont en cours pour que ce soit possible le plus tôt possible. Après avoir réalisé votre profil musical, Prizm jouera les musiques qui vous plairont, et si ce n’est pas le cas, dites-le lui en appuyant sur la croix, il ne la proposera plus.

Une présentation un peu plus complète est disponible ici : Dispersons la musique avec le Prizm

Je l’ai reçu il y a quelques semaines, mais entre les vacances et d’autres projets, il était resté de côté. Alors pour les impatients qui viennent de commander le leur (Prizm est maintenant disponible à la vente – hors Kickstarter – sur invitation), voici un unboxing et quelques photos du produit (cliquez sur les flèches pour naviguer).

Lire plus…

SauvTag : Retrouver vos êtres chers

Pour être parfaitement sincère dans la démarche, il ne s’agit pas d’un article sponsorisé, mais d’un coup de pouce à un ami.

Dans quelques jours auront lieu le Hack in Paris et la Nuit du Hack. Imaginez 4 jours de conférences animées par des spécialistes dans leurs domaines (Sécurité Informatique, Web Application, Base de données, Lockpicking, etc…). Pour la première fois, monClavier.fr sera présent sur ces deux évènements !

Et pour me donner une petit coup de main pour le suivi des conférences et la rédaction des articles, PiXel et Nan0 seront présents.

Les savoir dans ces grands espaces remplis de monde me rendais plutôt inquiet. Comment m’assurer que, s’ils se perdent, on me contacte pour venir les chercher ? J’ai bien pensé à leur apposer une pancarte avec toutes les informations, comme on en avait quand on était petit, mais bon, il faut bien reconnaître que ce n’est pas très sexy… et en terme de protection des données, ce n’est pas très malin. Et puis, on est au XXI sème siècle quand même…

C’est à ce moment-là qu’un ami m’a parlé d’un service qu’il souhaitait proposer.

bracelet_sauvtag_jaune

SauvTag, c’est le nom du service, est une plateforme sur laquelle vous commandez un « tag », une petite pièce de plastique, de trois centimètres sur trois, sur laquelle se trouve un QR Code, l’équivalent d’un code barre en deux dimensions. Lorsqu’on scanne ce code, depuis une application comme QR Reader pour iOS, vous arrivez sur la fiche du porteur, avec les informations de santé à connaitre, la personne à contacter, le groupe sanguin, etc… Toutes ces informations qui peuvent être utiles pour une personne perdue, ou inconsciente.

sauvtag_chaussure

Ce système est adapté à plusieurs sortes de catégories de personnes, ou d’animaux :

  • les sportifs, qui n’ont pas toujours leurs papiers sur eux pendant leur entrainement
  • les enfants, qui ne savent pas toujours répondre aux questions élémentaires, comme le numéro de téléphone de leurs parents, ou leur adresse
  • les personnes âgées, qui n’ont parfois plus les facultés mentales pour savoir où ils habitent (alzheimer)
  • les animaux de compagnie, qu’on ne comprend pas toujours très bien, quand ils nous indiquent leur adresse 🙂

Si vous êtes intéressés par le service, vous pouvez retrouver toutes les informations sur son site : https://sauvtag.com.

En plus, si vous êtes sportif, Bertrand, le créateur de SauvTag, anime également un blog sur plusieurs disciplines (marathon, biathlon, triathlon, natation, etc…). Il est disponible à l’adresse https://www.sauvtag.com/blog/.

 

NB : Promis, pendant l’évènement, je prends une photo de mes deux compères avec leur badge. 😉

Dispersons la musique avec le Prizm

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le Prizm, il s’agit d’un appareil musical qui a été pensé et lancé par des français et qui ont proposé leur ingéniosité dans une campagne Kickstarter, afin de récolter suffisamment de fond pour lancer la production de leur appareil. Cet appareil se connecte sur votre compte Deezer, Soundcloud ou Spotify (dans tous les cas, des comptes premium), pour diffuser de la musique selon vos préférences, ou le nombre de personnes présentes à proximité et l’heure d’écoute. Au fur à mesure de l’écoute, vous lui indiquez si vous aimez, ou non, la musique entendue, avec le bouton en forme de coeur, ou celui en forme de croix si vous n’aimez pas. À partir de là, il vous crée un profil musical et détermine par exemple que le matin, vous aimez vous réveiller avec de la Pop/Rock, ainsi tous les matins, il ne vous proposera que de la Pop/Rock avec vos artistes préférés, s’il les connait déjà, ou des artistes qui pourraient correspondre à vos goûts. Et c’est pareil tout au long de la journée.

Mais puisque quelques images sont plus parlantes que des mots, je vous mets, ci-dessous, la vidéo de présentation qui a été réalisée pour la campagne Kickstarter.

 

Lire plus…

Nissan joue aux chaises musicales

Tous les constructeurs automobiles mettent en place le stationnement automatisé sur leur modèles haut de gamme. Certains le montrent dans leurs publicités, ou lors des présentations aux journalistes ; mais Nissan a décidé de faire un peu de buzz avec cette vidéo. Personnellement, je trouve ça plus sympa comme démonstration.

Je me suis payé un flic !

Sous ce titre légèrement provocateur, mais pourtant très vrai, je vais vous présenter un des projets Indiegogo auxquels j’ai participé, qui s’appelle tout simplement « flic ».

Flic_VertIl s’agit d’un bouton Bluetooth.

Voilà, c’est la seule fonctionnalité que propose cet objet, et pourtant il peut être très utile. En fait, avec ce bouton, vous pouvez effectuer jusqu’à trois actions : un appui court, un double appui et un appui long. Pour chaque type de pression, vous pouvez y configurer une action. On peut ainsi choisir de changer de piste de musique, de monter ou descendre le son, de retrouver son téléphone portable, on peut même envoyer un message à un destinataire désigné qui recevra également votre position. Grâce à l’utilisation d’API mise à disposition, vous pouvez même gérer votre compte Spotify ou l’éclairage de lumière HUE.

Mais toute la force du Flic c’est surtout qu’il permet d’utiliser les API IFTTT. Pour ceux qui découvre l’IFTTT qui signifie « If That Then That » – « Si ceci, alors cela », cela permet de définir Flic_Jaunedes actions en fonction des actions réalisées sur le bouton. Et là, vous me dites, « ba oui, mais c’est quoi la différence avec le début de l’article ? ». En fait, l’IFTTT est une plateforme qui met à disposition des développeurs une API qui, dans notre cas, est utilisée par le Flic pour la partie « If That », et pour toutes sortes de logiciels, ou applications Web pour la partie « Then That ». Par exemple, le Flic ne propose pas de se connecter sur compte Deezer, et d’interagir avec directement, mais Deezer étant compatible IFTTT, en passant par cette plateforme, je me interagir avec mon compte Deezer depuis mon Flic, tout comme avec Twitter, WordPress, eBay, Nest, tado°, smarthings, WeMo, Withings, Adafruit, Spotify, Reddit, Wikipedia, Evernote, OneNote, Gmail, etc.. Il y a plus de 220 services disponibles.

Flic_NoirAinsi, tout devient possible grâce à ce petit bouton. En plaçant ce bouton dans votre voiture, vous pourrez commander l’allumage de votre éclairage à l’avance, déclencher le chauffage, mais également Twitter, automatiquement, que vous arrivez à votre domicile (bon, personnellement, je vois pas l’intérêt, mais vous pourrez le faire). Ce doux rêve de domotique à la portée d’un seul bouton.

 

 

Flic_Bleu

Flic_Blanc

 

Maintenant que je vous ai vendu du rêve, je vous laisse avec la présentation officielle du produit, et je reviens très prochainement avec l’essai, puisque je l’ai reçu il y a quelques jours.

Site officiel du produit Flic

 

 

 

Google va relancer la mode du pull Jacquard

Vous vous souvenez des pull Jacquard? Ces pulls pas toujours très élégants et qui grattent de partout. Et bien moi, j’en veux un! Enfin, qu’on se comprenne bien, je ne parle pas de celui réalisé par nos grand-mères, mais celui réalisé par Google.

Et oui, Google est partout, et maintenant ils se lancent dans le textile. Personnellement, je n’avais entendu parler d’aucune rumeur sur ce sujet avant leur présentation fin mai 2015, et je dois dire que je suis assez stupéfait de ce qu’ils ont réussi à faire.
Je vous laisse voir la vidéo de présentation et on en reparle juste après.

 

 

Assez rapidement, on se rend compte que les possibilités de cette innovation sont assez extraordinaires et infinies. Nos vêtements pourraient donc servir à agir sur notre environnement numérique. Je pourrai appeler un ami rien qu’en faisant un certain dessin sur ma manche, cela pourrait également être utile pour le suivi de santé (très à la mode en ce moment) en recueillant plusieurs informations comme la température pour savoir si je fais de la fièvre, ou surveiller mon rythme cardiaque. Mon vêtement sera même capable de dire que j’ai pris du poids dernièrement, lorsque les fils seront plus tendus que d’habitude :).

Couplé avec des Google Glass, toute l’interface de saisie pourra être remplacée par un bout de tissu. Par contre, il va falloir manger proprement, parce que j’ai un doute sur le fait de mettre ce vêtement dans la machine à laver…

source : https://www.google.com/atap/project-jacquard/