Essai du Intel NUC D54250WYK

Article non sponsorisé

[Mise à jour le 26 juin 2016 – Intel a sorti de nouveaux NUC avec les processeurs Intel de 6ième génération et du WiFi inclus dans le boitier]

Habitués au Raspberry Pi, j’adore les petits PC qu’on peut placer un peu partout pour faire toutes sortes d’actions : station météo, serveur d’impression, miroir magique, etc… Mais pour certaines applications, on peut se retrouver bloqué par le processeur ARM qui est présent sur le Raspberry Pi, la présence d’un processeur de type x86 peut parfois devenir indispensable. Certains modèles avec des dimensions proches du Raspberry Pi commencent à arriver, mais l’un des modèles les plus connus, bien que plus grand, est le NUC de chez Intel. Il existe plusieurs modèles en fonction du processeur et des autres composants internes qu’on souhaite avoir dedans.

Le NUC (et non l'eunuque, c'est pas tout à fait la même chose...)

Le NUC (et non l’eunuque, c’est pas tout à fait la même chose…)

Le modèle qu’on a pu avoir pour s’amuser pendant quelques jours, est le modèle D54250WYK qui possède un processeur Intel i5. Il reste ensuite à le compléter avec un disque dur en mSATA (sur la partie haute de la photo ci-dessous) et une ou deux barrette RAM (sur la partie basse) au format SO-DIMM (les mêmes que pour les ordinateurs portables). La carte mère possède également un port SATA, mais nous ne l’avons pas essayé. Pour information, malgré la présence de ce port SATA, pourtant directement accessible depuis la carte mère (en bleu sur la photo), il n’est pas possible d’insérer un disque à l’intérieur du boitier. De plus, le boitier possède également une antenne WiFi, dans le cas où vous souhaiteriez y ajouter une carte WiFi ; le connecteur doré est visible sur la photo ci-dessous, entre le bord haut du boitier et le disque dur mSATA.

Le NUC vue de dessus

Le NUC vue de dessus

Le packaging, dont l’ouverture vous réservera une petite surprise (clin d’oeil à ceux qui en achèteront un), contient le NUC, son adaptateur d’alimentation, un manuel d’utilisation et, une seconde bonne surprise, une fixation VESA pour attacher le NUC à l’arrière d’un écran, ou directement au mur. Généralement cet accessoire est souvent proposé en accessoire, ce qui représente un coût supplémentaire, ici, il est inclus de série.

En facade, on a deux ports USB3 et une prise Jack pour enceintes et micro-casque.

mC_IMG_5641

NUC face arrière

À l’arrière, on retrouve un port d’alimentation, un port mini DisplayPort, un port mini-HDMI (attention, il faut un adaptateur si vous voulez le brancher sur votre téléviseur), un port RJ45 et deux autres ports USB3. On y voit également deux sorties pour l’extraction de la chaleur.

Il est livré sans système d’exploitation. Comme il s’agit d’un processeur Intel classique, vous pouvez y installer l’OS de votre choix (Microsoft Windows, une distribution Linux, voire peut-être même un Hackintosh pour les plus courageux). Pour le test, nous avons choisi d’installer la dernière version de Debian, Jessie. D’ailleurs bonne surprise, tous les composants sont directement reconnu, il n’est pas nécessaire d’installer de drivers supplémentaires.

Concrètement, son achat dépendra de ce que vous voulez en faire. Pour une solution de domotique, comme Jeedom par exemple (n’ayant pas essayé d’autre solution), ce mini PC est surdimensionné. Un Raspberry Pi 2 est largement suffisant, pour 10 fois moins cher, et moins consommateur d’électricité. Par contre, si vous voulez vous amusez avec une Kinect, ou d’autres applications qui nécessitent de la ressource, ça peut être le bon choix. Malheureusement, je ne l’ai pas eu assez longtemps pour commencer à faire des choses vraiment sympa avec, mais ce peux être un parfait MediaCenter. C’est justement l’usage qui va être fait de celui-là ; d’ailleurs un grand merci au propriétaire de ce NUC, comme tu peux le voir PiXel et Nan0 en ont vraiment pris soin. 🙂

PiXel et Nan0 nettoie le NUC

PiXel et Nan0 nettoient le NUC

1 Commentaire

  1. 1

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez être intéressé par