#Proxima ūüöÄ

Article commencé le 23 novembre 2016 / Mis à jour le 30 décembre 2016

Le contenu de cet article est mis √† jour r√©guli√®rement. Si vous avez des questions, n’h√©sitez pas √† les poser en bas de l’article. La question sera ajout√©e et nous essayerons de trouver la r√©ponse. Bonne lecture.¬†


Thomas PESQUET, dixi√®me astronaute fran√ßais, nous fait vivre son aventure, en la partageant sur les r√©seaux sociaux. C’est le premier fran√ßais qui partage autant cet √©v√®nement, et forc√©ment, beaucoup de monde est derri√®re lui pour le suivre ; une occasion de toucher du bout du doigt¬†le r√™ve de tout enfant : se balader dans l’Espace.¬†C’est donc avec des¬†√©toiles plein¬†les yeux que nous allons suivre l’√©volution de son exp√©rience en apesanteur.
Cette page regroupe les actualit√©s de la mission Proxima, qui se d√©roule actuellement dans la Station Spatiale International (ISS – International Space Station) : interviews, lives, articles, retour d’exp√©riences, etc…

Les dernières actualités

Un fran√ßais dans l’Espace

Et voil√†, nous y sommes¬†:¬†Thomas PESQUET sera demain le quatri√®me astronaute fran√ßais √†¬†faire une sortie extra-v√©hiculaire. Toute la sortie sera diffus√©e sur la chaine YouTube du CNES. Il devrait √™tre √©galement possible de la revoir en replay plus tard. Le but principal de la mission est de terminer le remplacement des batteries de l’ISS, qui a d√©but√© la semaine¬†derni√®re, ainsi que d’autres actions pour le fonctionnement de la station.

Le live commence le vendredi 13, à 13h05

Vidéo sur YouTube (https://youtu.be/q6QRMiQ57s0) | ©CNES/NASA

Une sortie extra-véhiculaire pour Thomas PESQUET

Contrairement √† ce que je disais hier, et ce qui √©tait initialement pr√©vu au programme, Thomas PESQUET r√©alisera une sortie dans l’Espace, mi-janvier, pour participer au remplacement des batteries de l’ISS. L’annonce provient de l’ESA et a √©t√© relay√©e par le¬†CNES (en fran√ßais).

En bref, cette semaine

Cette semaine est arriv√© sur l’ISS le cargo HTV, provenant du Japon. Ce module apporte tous les biens n√©cessaires au bon d√©roulement du s√©jour (vivres, v√™tements) et du mat√©riel pour les exp√©riences ou pour l’entretien de l’ISS. Par exemple, ce cargo contient de nouvelles batteries au Lithium-Ion qui vont √™tre install√©es sur l’ISS, lors d’une Sortie Extra V√©hiculaire planifi√©e mi-janvier. Il n’est pas pr√©vu que Thomas PESQUET sorte dans l’Espace lors de cette mission, mais cela n’est pas exclu.

Egalement cette semaine, Thomas PESQUET nous propose de visiter sa chambre. Plut√īt petite, elle est tr√®s bien agenc√©e et rang√©e. Avec un ordinateur et une tablette √† port√©e de main depuis sa couchette, il ne serait pas un peu geek? ūüôā

Vidéo sur YouTube (https://youtu.be/yzu4ieX1Yd0) | ©ESA

 

Duplex avec l’Acad√©mie des Sciences

√Ä l’occasion des 350 ans de l’Acad√©mie des Sciences, les acad√©miciens¬†ont eu la possibilit√© de r√©aliser un duplex entre l’Acad√©mie et l’ISS. L’√©v√®nement √©tait¬†tr√®s riche en informations.¬†En plus d’un √©change privil√©gi√© entre¬†Thomas PESQUET et plusieurs jeunes lyc√©ens, ces derniers ont √©t√©¬†invit√©s √† poser leurs questions √†¬†Mme Claudie Haigner√©, qui √©tait √©galement pr√©sente sous la Coupole de l‚ÄôInstitut de France, ainsi que des repr√©sentants du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales), du CADMOS (Centre d’Aide au D√©veloppement des Activit√©s en Micropesanteur et des Op√©rations Spatiales) et de l’INSERM (Institut national de la sant√© et de la recherche m√©dicale).

Vidéo du duplex sur YouTube (https://youtu.be/3Ezmi980lpk) | ©CNES

Première conférence de presse

Une conf√©rence de presse a eu lieu entre l’ISS et le site de l’ESA (European Space Agency) – Centre d’entrainement des Astronautes √† Cologne (en Allemagne), le 23 novembre 2016. Il s’agit de la premi√®re conf√©rence de presse effectu√©e durant la mission Proxima. Au moment de la conf√©rence, cela faisait maintenant 6 jours que Thomas PESQUET a d√©coll√© de la Terre, et 4 jours que son vaisseau Soyouz est arrim√© √† la Station Spatiale Internationale.

Les √©changes entre les journalistes et l’astronaute fran√ßais concernent principalement ses sensations ressenties durant le d√©collage, son √©tat d’esprit depuis sur arriv√©e sur l’ISS, et les √©changes qu’ils a pu avoir avec ses proches.

Vidéo de transmission sur YouTube (https://youtu.be/uLO0m_l__pc) | ©ESA

L’arrimage

Le 25 novembre 2016, apr√®s pr√®s de 48 heures de voyage o√Ļ le vaisseau change¬†progressivement d’altitude¬†afin d’arriver sur la m√™me orbite que l’ISS,¬†¬†l’arrimage entre le vaisseau Soyouz et la Station Spatiale Internationale (ISS) a lieu. Alors que les deux engins naviguent √† pr√®s de 28 000 km/h, l’approche entre les deux se fait √† quelques centim√®tres par heure. Pour les plus passionn√©s, il √©tait possible de suivre l’amarrage en direct, √† 1h00 du matin, sur la cha√ģne YouTube du CNES.

Une fois l’amarrage termin√©, avec succ√®s, il reste encore √† attendre deux heures afin que le Soyouz et l’ISS soient √† une pression identique, condition n√©cessaire √† l’ouverture des deux √©coutilles¬†(celle de l’ISS et celle du Soyouz), apr√®s avoir retir√© le vide entre les deux.

Vid√©o de retransmission de l’arrimage sur YouTube (https://youtu.be/1TheaXAMxa4) |¬†¬©ESA/CNES

Une vie différente (faite sur une autre vol) | ©NASA

Le décollage

Jeudi 17 novembre 2016 √† 20h30, Thomas PESQUET, dixi√®me astronaute fran√ßais, d√©colle, avec deux partenaires russe et am√©ricain, pour l’ISS depuis le site de lancement de Ba√Įkonour, au Kazakhstan.

Vidéo de retransmission du décollage sur YouTube (https://youtu.be/ceBG-zvI2r4) | © ESA/CNES

Le d√©collage se fait √† bord d’une fus√©e Soyouz. Aujourd’hui, la fus√©e Soyouz est la seule fus√©e utilis√©e pour le¬†transport d’astronautes russes, europ√©ens ou am√©ricains. Pour une raison assez obscure¬†que je ne saurais expliquer actuellement, la NASA n’effectue plus de d√©collage depuis plusieurs ann√©es.¬†M√™me le transport de mat√©riels est pris en charge par des soci√©t√©s priv√©es comme (SpaceX). Pour les vols habit√©s, elle s’appuie sur l’exp√©rience de Roscosmos, l’√©quivalent russe de la NASA.

Une fus√©e Soyouz se compose de 5¬†√©tages. √Ä la base du lanceur, les √©tages 1 et 2 sont joints (lors du d√©collage). Ils apportent toute la puissance n√©cessaire pour le d√©collage de la fus√©e.¬†Alors que les deux premiers √©tages permettent de faire d√©coller la fus√©e de la Terre, le troisi√®me permet de mettre la capsule en orbite.¬†La capsule Soyouz constitue le quatri√®me √©tage, cet √©tage se compose d’un module orbitale, d’un module de descente (qui est aussi le module dans lequel se trouvent les astronautes au d√©collage) et le module technique et de propulsion.¬†Le dernier √©tage contient une tour de sauvetage qui est ajout√©e uniquement pour les vols habit√©s. Elle¬†permet d’√©jecter la capsule en cas de probl√®me au d√©collage, comme cela est arriv√© le 26 septembre 1983. Comme vous pouvez le voir sur la vid√©o ci-dessous (√† la 32i√®me seconde), l’√©quipage a √©t√© √©ject√© avant que la fus√©e n’explose, ce qui leur a permis de survivre √† cet incident.

Avant le décollage

La pr√©paration d’un astronaute prend plusieurs ann√©es. L’entrainement de Thomas PESQUET a dur√© 7 ans. Cet entrainement¬†permet, √† la fois, de se pr√©parer √† la vie dans l’Espace, et donc dans des conditions tr√®s diff√©rentes de¬†sur Terre, se former au pilotage de la fus√©e Soyouz, et √©galement de pouvoir √™tre totalement autonome pour la r√©alisation des exp√©riences. Durant son s√©jour, l’√©quipage de l’Exp√©dition 50¬†effectuera plus de 300 exp√©riences, 55 sp√©cifiquement pour Thomas dont 17¬†ont √©t√© pens√©es et pr√©par√©es par le CNES (Centre Nationale d’Etudes Spatiales).

Thomas PESQUET

En attendant une biographie de Thomas PESQUET, retrouvez tous ses liens sur les réseaux sociaux :

Instagram : https://www.instagram.com/thom_astro/

Facebook : https://facebook.com/ESAThomasPesquet/

Twitter : https://twitter.com/thom_astro/

Flickr : https://www.flickr.com/photos/thom_astro/

Blog ESA : http://blogs.esa.int/thomas-pesquet/fr/

Foire aux questions

Vous trouverez des r√©ponses aux¬†questions qu’on peut se poser au sujet d’une mission sur l’ISS. Certaines ont d√©j√† trouv√© leur r√©ponse, d’autres r√©ponses sont en cours de r√©daction ou d’investigation. Si vous avez d’autres questions, n’h√©sitez pas √† les ajouter dans les commentaires.¬†

Dit-on astronaute, cosmonaute ou spationaute ?
Suivant la r√©gion du monde o√Ļ vous vous trouvez, le mot n’est pas le m√™me, pourtant les trois veulent dire la m√™me chose.

¬ę¬†Astronaute¬†¬Ľ est le terme le plus utilis√©¬†dans le monde. Il est la combinaison des termes ¬ę¬†√°stron¬†¬Ľ, pour √©toiles, et ¬ę¬†nautes¬†¬Ľ, pour navigateur. Tous deux proviennent du grec.

¬ę¬†Cosmonaute¬†¬Ľ provient de l’association des mots grecs ¬ę¬†Kosmos¬†¬Ľ qui veut dire univers et ¬ę¬†nautes¬†¬Ľ qui signifie ¬ę¬†navigateur¬†¬Ľ. Ce terme est g√©n√©ralement utilis√© dans le cas d’astronautes russes.

¬ę¬†Spationaute¬†¬Ľ est bien plus rarement utilis√©. Il signifie ¬ę¬†navigateur de l’Espace¬†¬Ľ en associant le terme ¬ę¬†spatium¬†¬Ľ qui signifie espace en latin, et ¬ę¬†nautes¬†¬Ľ qui, comme pour ses deux autres synonymes, signifie navigateur en grec.

Il y a √©galement ¬ę¬†ta√Įkonaute¬†¬Ľ et ¬ę¬†vyomanaute¬†¬Ľ, qui d√©signent les astronautes chinois et indiens. Mais universellement, les termes¬†cosmonautes et, tr√®s majoritairement, astronautes sont les deux mots d√©signant les personnes qui ¬ę¬†voyagent¬†¬Ľ dans l’Espace.

Combien de temps dure la présence sur la Station Spatiale Internationale ?
La pr√©sence dans la Station Spatiale Internationale est pr√©vue pour durer plusieurs¬†mois. L’ISS est continuellement occup√©e par deux √©quipes de trois personnes (3 √©tant le nombre de places disponibles dans une capsule Soyouz. Pour les exp√©ditions 49/50 et 50/51, la¬†premi√®re √©quipe (exp√©dition 49/50) est arriv√©e sur l’ISS fin octobre, l’exp√©dition 50/51, pour la mission Proxima, est arriv√©e fin novembre.

Pourquoi parle-t-on de l’exp√©dition 50/51, et non de l’Exp√©dition 50 ou Exp√©dition 51 ?
Réponse à venir

Quelle heure est-il sur l’ISS ?
Toutes les horloges de l’ISS sont r√©gl√©es sur l’horloge UTC¬†pour¬†Coordinated Universal Time. Cela correspond √† l’horaire GMT, avec le fuseau de Greenwich, en Angleterre. Par cons√©quent, pour nous fran√ßais, le d√©calage horaire est minime, par contre, cela oblige les √©quipes de Moscou (UTC+3) ou de Houston (UTC-6), les deux principales bases au sol internationales, √† travailler en d√©cal√© par rapport √† leur horaire local.

Ainsi, lorsqu’il est 9h00 sur l’ISS, il est :

  • 10h00 √† Paris
  • 12h00 √† Moscou
  • 03h00 √† Houston

Qu’est-ce qu’ils mangent? Que boivent-ils ?
Réponse à venir

Comment est respect√©e l’hygi√®ne √† bord¬†?
Réponse à venir (toilette quotidienne, et WC)

Quelles sont leurs horaires de travail ? Qu’est-ce qu’une journ√©e type dans l’ISS ?
Réponse à venir

Ont-il du¬†temps libre? Et qu’en font-ils ?
Réponse à venir

√Ä quelle vitesse se d√©place l’ISS? Pourquoi? Comment ?
L’ISS se d√©place √† une vitesse approximative de 28 000 km/h autour de la Terre. Cette vitesse lui¬†permet de lutter contre la gravit√© terrestre. Sans cette acc√©l√©ration, l’ISS serait trop attir√©e par la Terre et viendrait se consumer sur l’atmosph√®re. √Ä la diff√©rence des satellites qui se situent √† une position g√©ostationnaire, mais une altitude de 2 700 km, l’ISS est √† une altitude trop basse pour ne pas n√©cessiter l’utilisation de propulseurs de pouss√©e. La propulsion de l’ISS est effectu√©e par les vaisseaux amarr√©s. Le carburant n√©cessaire √† cette pouss√©e est r√©guli√®rement apport√© lors des ravitaillements¬†de la station, en m√™me temps que l’eau et l’oxyg√®ne.

Comment se font les ravitaillements ?
Réponse à venir

Existe-t-il une proc√©dure d’√©vacuation d’urgence ?
Lors de leur arriv√©e sur la Station Spatiale Internationale, chaque √©quipage y amarre sa capsule. Derni√®rement, seuls des capsules Soyouz sont utilis√©es pour le transport de passagers. Lorsque leur mission est termin√©e, chaque √©quipage repart avec la capsule qui leur a permis d’arriver jusqu’√† l’ISS. Ainsi, il y a toujours au moins autant de capsule que d’√©quipages √† bord.
Quelque soit la raison¬†(incendie, avarie, blessure, etc…), un √©quipage est capable de retourner sur Terre en moins de 24 heures. M√™me si cela n’est pas fr√©quent, chaque √©quipage est pr√©par√© √† ce genre de proc√©dure. M√™me si aucun retour d’urgence sur Terre n’a, pour le moment, √©t√© r√©alis√©, il est d√©j√† arriv√© que les √©quipages proc√®dent √† une √©vacuation d’urgence de l’ISS et se tiennent pr√™ts √† un d√©samarrage¬†d’urgence de leur capsule. Derni√®rement, cela est arriv√© le 16 juillet 2015, lorsque des d√©bris d’un satellite russe se sont approch√©s trop pr√®s de l’ISS. (√áa me rappelle un film, mais la fin √©tait un peu plus dramatique…¬†Gravity.)

La connexion Internet est-elle de bonne qualité ?
Réponse à venir

… pourtant, on assiste √† des lives avec des images en HD.
Réponse à venir

Pour 1 astronaute dans l’Espace, combien de personnes travaillent au sol ?
Réponse à venir

Qui peut devenir astronaute? Quelle est la dur√©e de l’entra√ģnement ?
Réponse à venir

Pourquoi parle-t-on autant de Thomas PESQUET alors que c’est le 10ieme astronaute fran√ßais √† partir dans l’Espace ?
Réponse à venir

Peut-on avoir le mal de l’air, ou plut√īt le mal de l’Espace ?
Réponse à venir

Mais comment sont faites les photos de l’ISS ? Il s’agit d’un photomontage depuis une maquette ?
Jusqu’en 2011, les photos de l’ISS √©taient prises depuis les navettes am√©ricaines. Depuis 2011, et l’arr√™t de l’utilisation des navettes am√©ricaines, il n’y a plus de photo r√©cente de l’ISS.

L’ISS est-elle visible depuis la Terre ?
L’ISS est reconnaissable comme un astre particuli√®rement brillant et qui se d√©place tr√®s rapidement. Sa visibilit√© n’est g√©n√©ralement que de quelques minutes √† chaque fois. Il peut √™tre possible de pr√©voir son passage sur plusieurs sites Internet ou applications pour smartphones. Personnellement, sur mon iPhone, j’utilise les applications ISSFinder et Star Walk 2 (avec l’achat int√©gr√© ¬ę¬†Satellites¬†¬Ľ). La premi√®re permet de connaitre les horaires et conditions de visibilit√© pour chaque passage de l’ISS. La deuxi√®me permet de connaitre, avec pr√©cision, la position de l’ISS et de la voir en r√©alit√© augment√©e sur son smartphone.

Est-ce qu’on dort bien sur l’ISS ?
Suivant les astronautes¬†on dort plus ou moins bien sur l’ISS. Tout d√©pend des sensations de chacun. Par exemple, Thomas PESQUET indiquait tr√®s bien dormir dans l’ISS, ¬ę¬†comme un b√©b√©¬†¬Ľ. On le voit d’ailleurs nous montrer comment il s’installe pour passer sa nuit dans son sac de couchage accroch√© √† l’ISS, pour ne pas se r√©veiller dans un autre endroit que celui dans lequel il s’est endormi ; cette blague semble d’ailleurs √™tre faite pour les ¬ę¬†bleus¬†¬Ľ (novices) du s√©jour spatial.
Claudie¬†Haigner√© indiquait, elle, √™tre g√™n√©e par le fait de ne pas ressentir une certaine pression sur son corps, la pression exerc√©e par son poids sur le matelas, en pr√©sence de gravit√© sur Terre. Elle indiquait √©galement, lors du duplex r√©alis√© avec l’ISS d√©but d√©cembre, que des pilules sont √† la disposition des astronautes pour trouver le sommeil.

Est-il possible de reproduire la micro-gravité sur Terre ?
Le moyen le plus ¬ę¬†simple¬†¬Ľ pour reproduire la micro-gravit√© depuis la Terre est de prendre un avion sp√©cialement affr√©t√© pour l’occasion. Cette avions effectuera un certain nombre de paraboles, avec une phase montante suivie d’une phase descendante, sur une altitude proche de 2000m de chute libre, durant laquelle on s’approche le plus de la micro-gravit√©.
Ce type de vol est effectu√© depuis 1984 par l’ESA, dans le cadre de leur programme de recherches en micropesenteur. Aujourd’hui, ces vols se font avec un Airbus A310 avec une zone de transit (avec les si√®ges habituellement pr√©sents dans cet avion) et une zone de jeu de 200 m¬≥ permettant d’√©voluer en micro-gravit√© en toute s√©curit√© (zone √©quip√©e de filets et mains courantes). Chaque parabole dure 70 secondes, avec une phase d’apesanteur de 22 secondes. Ces vols permettent de reproduire l’apesanteur (0G), la gravit√© lunaire (0,16G) et la gravit√© martienne (0,38G). Pour rappel, la gravit√© terrestre est de 1G. En contrepartie, la phase ascensionnelle vous fera prendre 1,8G (soit ressentir 1,8 fois votre propre poids).
Pour la¬†coquette somme de 6 000‚ā¨, il vous sera possible de r√©server votre place aupr√®s de la soci√©t√© Novespace, sur¬†http://www.airzerog.com/fr/, prochain vol le 22 juin 2017. La somme peut para√ģtre √©lev√©e, mais vous passez toute la journ√©e sur place : briefing, vol, repas, d√©briefing, conf√©rence, tout sous le contr√īle de sp√©cialistes dans le domaine, dont¬†Jean-Fran√ßois Clervoy – astronaute de l’ESA et Pr√©sident de Novespace – selon ses disponibilit√©s.

Video de présentation https://youtu.be/1ieR8hIXUIg | © Space Affairs / Novespace

 

Pour encore plus d’informations :

https://proxima.cnes.fr

https://twitter.com/thom_astro

https://www.facebook.com/ESAThomasPesquet/

http://www.cite-espace.com/actualites-spatiales/direct-thomas-pesquet/

https://www.youtube.com/cnes

https://www.youtube.com/esa

http://www.cite-espace.com/actualites-spatiales/thomas-pesquet-proxima-2016/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Campagnes_de_vols_paraboliques_de_l%27ESA

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous pourriez être intéressé par